Signalétique sentiers et consignes de sécuritéSe repérer et réduire les risques

Les informations utiles... et précises

Au départ des grands itinéraires, vous trouverez des panneaux d’accueil donnant une vue d’ensemble du parcours.

À la plupart des carrefours d’itinéraires balisés, vous trouverez un poteau comportant : 

  • une plaque beige avec le nom de ce carrefour et son altitude. Ces noms figurent sur les cartes et les topo-guides, vous saurez donc toujours où vous êtes ; 
  • des panneaux beiges qui indiquent les principales directions et le nom du prochain carrefour, vous saurez donc toujours où vous allez. 

Sur ces panneaux, vous trouverez les temps de marche. Vous pourrez ainsi évaluer vos temps de parcours. Les informations portées sur les cartes et topo-guides de la CCVT vous aideront à choisir votre itinéraire : cheminer sur une route ou un chemin large, sur un sentier plus étroit, plus varié, mais parfois plus difficile. Les altitudes des différents lieux vous aideront à évaluer les difficultés de l’itinéraire choisi. La légende vous apportera les informations nécessaires pour la lecture de cette carte et la description de la signalétique et du balisage que vous retrouvez sur le terrain.

CCVT poteau balise sentiers

Un poteau directionnel (Tardevant - La Clusaz)

CCVT poteau balise

Un poteau balise (Circuit du Nom - Saint-Jean-de-Sixt)

CCVT balisage global

Les différents supports du balisage : panneau d’accueil, poteau directionnel, poteau balise, pictogramme, table de lecture...

CCVT pictogrammes sentiers

Pictogrammes retrouvés sur les poteaux-balise, supports naturels ou mobiliers urbains...

C’est le Chantier d’Insertion Lac-Aravis qui assure la pose, l’entretien et la dépose hivernale (enlèvement des poteaux pouvant présenter un danger pour les activités ski/raquettes et le déneigement) du balisage.

© Thierry Milherou - Plateau de Beauregard

Les 12 commandements du randonneur

  1. BON SENS, SÉCURITÉ ET RESPECT

Quel bonheur de marcher dans un environnement préservé ! Pour que nos enfants aient la chance de profiter eux aussi de cette magie, soyez un randonneur citoyen et responsable.

  1. FAITES LE BON CHOIX 

La randonnée que vous envisagez est-elle adaptée aux conditions météo, à vos capacités physiques, à votre équipement, au temps dont vous disposez ? Avant de partir, informez votre entourage de votre itinéraire. En montagne, la prudence est toujours nécessaire. Vous êtes responsable de votre propre sécurité et de celle des autres. N’hésitez pas à contacter l’Office de Tourisme le plus proche ou de vous y rendre avant de partir pour préparer au mieux votre sortie. 

Vous pouvez également vous servir des publications éditées par la CCVT.

  1. RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES CONDITIONS MÉTÉO 

Que ce soit pour une courte ou une longue excursion, l’étude de la météo est indispensable : le temps en montagne peut changer très vite (orages, brouillard…). Partir tôt le matin, même si la randonnée peut se faire en une demi-journée, cela permet de donner une place à l’imprévu et d’observer plus facilement la faune. Savoir renoncer si vous avez une incertitude est aussi la meilleure garantie pour ne pas avoir de problèmes.

  1. RESPECTEZ LE TRACÉ DES SENTIERS 

N’utilisez pas de raccourcis. Le piétinement de la végétation et l’érosion qui s’ensuit peuvent dégrader rapidement un milieu. L’état des chemins peut aussi subir des modifications en fonction des conditions météorologiques, des saisons et de leur fréquentation. Attention vous allez rencontrer des pistes de descente VTT interdites aux piétons pour des raisons de sécurité, soyez vigilants et respectez les consignes indiquées sur le sentier.

  1. RESTEZ DISCRETS 

Nous ne sommes pas les seuls à fréquenter les chemins. Pensons aux autres, à la sérénité de la nature. 

  1. CONTEMPLEZ LES FLEURS, NE LES CUEILLEZ PAS, REMPORTEZ VOS DÉTRITUS 

La nature a besoin de vous. 

  1. SI LA RÉGLEMENTATION DU SITE AUTORISE LA PRÉSENCE DE VOTRE CHIEN, TENEZ-LE EN LAISSE 

Il pourrait provoquer des dommages à la faune sauvage, et déranger les troupeaux domestiques. 

  1. REFERMEZ LES CLÔTURES ET LES BARRIÈRES DERRIÈRE VOUS, CONTOURNEZ LES CULTURES 

Respectez les propriétés privées et les zones de cultures ou d’alpage, refermez les barrières. Ne troublez pas la tranquillité des animaux sauvages. Si vous rencontrez un chien de garde de troupeaux (un patou), ne vous en approchez pas. Ils sont là pour protéger les troupeaux. Restez sur le sentier.

Ces gros chiens blancs sont dressés pour monter la garde des troupeaux. Ils peuvent réagir instinctivement à tout geste ressenti comme une agression au troupeau. Si vous rencontrez un troupeau, respectez quelques précautions afin d’éviter toute réaction de protection : 

  • contournez largement l’aire de pâturage ou de repos,
  • faites attention aux comportements qui vous semblent anodins comme prendre des photos, tenter de nourrir ou caresser un agneau,
  • face à un patou, adoptez un comportement calme et passif pour le rassurer, 
  • si la présence de votre animal de compagnie est acceptée, tenez-le en laisse.

Le patou protège et défend son troupeau, respectez son travail.

  1. RESPECTEZ LES RÈGLEMENTS DE CERTAINS LIEUX 

Certaines zones naturelles protégées font l’objet d’une réglementation spécifique : les chiens, les bivouacs, les feux, la cueillette des plantes peuvent être proscrits. En forêt privée, il est interdit de cueillir les produits de la forêt comme les champignons. En forêt publique, cette cueillette doit être faite avec parcimonie.

  1. ÉVITEZ LES FEUX 

Notamment dans les zones à risques. Les milieux couverts (forêts) ou trop exposés (broussailles, landes sèches) peuvent s’enflammer très rapidement. 

  1. SOYEZ PRUDENTS 

Ne buvez pas l’eau des ruisseaux. Une eau claire ne signifie pas une eau potable, principalement en zone pastorale où les animaux ont pu souiller les cours d’eau. 

  1. INFORMEZ DE VOTRE LIEU DE RANDONNÉE 

Dans la mesure du possible, ne pas marcher seul. L’utilisation des sentiers comporte certains risques, se blesser par exemple. Dans tous les cas, toujours s’assurer qu’une personne sait où vous allez et à quelle heure vous devez rentrer. 

Il existe des applications gratuites vous permettant de partager votre position, en continu ou de façon ponctuelle, exemples :

  • Google Maps - Android / iOS
  •  Ma position GPS - Android
  • Localiser - application native iOS

Randonner avec des enfants 

CCVT randonnée enfantLa marche est une activité sportive d’endurance. Bien adaptée, elle peut être très bénéfique à l’organisme de l’enfant. En randonnant, l’enfant va apprendre l’autonomie, adopter des comportements citoyens et responsables. Il va découvrir la nature et apprendre à gérer, avec les adultes, les aléas et les surprises d’une randonnée. 

  • CONFIEZ UN SAC À DOS À VOTRE ENFANT 

Si, au début, ce sac est plutôt symbolique, il désigne votre enfant comme randonneur. Entre 4 et 6 ans, le sac à dos doit être très allégé (1 bouteille d’eau 33 cl, une barre de céréales par exemple), le reste sera dans le sac des parents. 

  • RANDONNER AVEC UN TOUT PETIT 

Pas d’âge minimum, le tout-petit est porté par un adulte, mais attention à ne pas dépasser 2 heures de portage d’affilée. Dans un porte-bébé, l’enfant est immobile : il vaut mieux éviter de sortir par temps trop froid ou trop chaud. Dans tous les cas, bien le protéger, en particulier du soleil. Ne dépassez jamais les 1800 / 2000 m d’altitude et faites des paliers de repos à partir de 1500 m. 

  • RANDONNER AVEC UN ENFANT ENTRE 4 ET 8 ANS 

On peut envisager des balades plus longues en comptant une moyenne de 1 km/h pour les plus jeunes jusqu’à 3 km/h pour les plus grands. L’enfant peut marcher de 3 km pour les plus petits jusqu’à 12 km pour les plus grands et peut aller jusqu’à 2200 / 2500 m d’altitude. 

  • ENTRE 8 ET 12 ANS 

L’enfant peut marcher jusqu’à 15 km par jour. On peut envisager des circuits de plusieurs jours à condition que les parents portent les affaires de rechange. 

  • AU-DELÀ DE 12 ANS 

La randonnée se rapproche de celle des adultes. Plus l’enfant aura été habitué à marcher, plus il aura les capacités physiques de vous accompagner. N’hésitez pas à faire des pauses régulièrement (environ toutes les 45 min afin de vous reposer et de bien vous hydrater). Pour les enfants, la motivation est essentielle : pour cela, n’hésitez pas à utiliser le jeu, à chanter. La présence de copains/copines aide beaucoup au bon déroulement et à l’ambiance de la rando.

offer all kinds of high quality www.breitlingreplica.to which you need. fake cartier watches collection is one of our proud achievements owing to its high-end quality and design. de.upscalerolex.to are the perfect combination of classic. buy great quality pradareplica.ru.